• un exemple de transmision de shema mental abstrait par les femmes de l'inde du sud,

    Les kolams dessins symboliques tracés toujours par une femme, à l’aube devant le seuil de la maison apportent à ses habitants une protection qui durera tout au long de la journée.

     

    Invocations graphiques ils possèdent le pouvoir de piéger les mauvais esprits.

     

    Ces schémas abstraits enseignés par les femmes de la famille et transmis de génération en génération ne sont pourtant pas un art figé. Ils sont d’une richesse et d’une variété incroyable, la création et l’invention y sont toujours présentes.

     

    Dessins éphémères c’est un travail quotidien que les femmes réalisent le matin très tôt.

     

    Sur un sol légèrement humidifié, elles laissent glisser entre le pouce et l’index une fine ligne de poudre blanche très régulière surtout sans interruption pour que les esprits n’y trouvent pas de sortie.

     

    Le dessin apparaît très nettement sur la terre battue qui en cas de fête peut être recouverte de bouse de vache purificatrice.

     

    Les femmes de la maison utilisent pour ces dessins de la poudre de riz séchée et pillée elles réalisent ce pigment blanc elles-mêmes il peut être mélangé à de la poudre de marbre blanc.

     

    Lors de mon séjour en Inde du sud en janvier 2003, j’ai été fascinée par ces schémas abstraits toujours différents.

     

    Leur réalisation n’est pas si simple elle demande une visualisation mentale du schéma fini avant le démarrage de tout tracé, puis son positionnement dans l’espace devant le seuil de la porte.

     

    Autre détail technique la femme qui le réalise ne doit jamais marcher dessus pendant son tracé.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :